Citations D��sir

Citations D��sir: - Et vous êtes ? - Et bien je suis Heuumm... - Vous ne savez plus ? Ou alors vous êtes Sir Heuumm ? - Sir Ulrich von Lichtenstein. - difficile à retenir, on en a plein la bouche !! -Chevalier


Citations D��sir: - L'année du Paon commence maintenant ! - Là ? Tout de suite ? C'est à dire que, on est en milieu d'année du coup ça vous ferait qu'une demi-année du Pan Sir. - [Shen le regarde méchamment et lui montre sa lame] - Nous voila donc entrés dans l'année du Paon ! Bonne année, tous mes voeux sir ! -Kung Fu Panda 2


Citations D��sir: Captain, with all due respect... fuck you... Sir! -Outbreak


captain-with-all-due-respect-fuck-you-sir
Citations D��sir: On peut m'appeler comme on veut. Monsieur, altesse ou demi-dieu, mais pas Sir. -Paul Hewson


Citations D��sir: Quand vous aurez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, doit être la vérité. [Sir Arthur Conan Doyle] -Peter Watson


quand-aurez-éliminé-l'impossible-reste-improbable-soit-être-vérité-sir-arthur-conan-doyle
Citations D��sir: C'est bizarre que le courage physique soit si répondu mais le courage moral sir rare. -Mark Twain


Citations D��sir: Retourne, peuple de Sir, reviens à toi avant qu'il ne soit trop tard ! Mais celui qui tiendrait cette harangue devant le haut palais, les gardes l'éloigneraient comme un énergumène. -Diane Meur


retourne-peuple-de-sir-reviens-à-toi-qu'-ne-soit-tard-mais-celui-tiendrait-cette-harangue-devant-haut-palais-gardes-l'éloigneraient-un
Citations D��sir: - Vous n'êtes qu'une petite sotte, voilà ! - Mieux vaut être une petite sotte avec une fleur qu'un petit sot avec un cheval et un bâton, Sir Ulrich ! - On appelle ça une lance ! HellOoo ! -Chevalier


vous-n'ê-qu'une-petite-sotte-voilà -mieux-vaut-être-une-petite-sotte-une-fleur-qu'un-petit-sot-un-cheval-un-bâ-sir-ulrich -on-appelle
Citations D��sir: Mais où sont les vertus conquérantes de l'es­prit ? Nietzsche les a énumérées comme les ennemis mortels de l'esprit de lour­deur. Pour lui, ce sont la force de caractère, le goût, le « monde », le bonheur classique, la dure fierté, la froide frugalité du sage. Ces vertus, plus que jamais, sont nécessaires et chacun peut choi­sir celle qui lui convient. Devant l'énormité de la partie engagée, qu'on n'oublie pas en tout cas la force de caractère. Je ne parle pas de celle qui s'accompagne sur les estrades électorales de froncements de sourcils et de menaces. Mais de celle qui résiste à tous les vents de la mer par la vertu de la blancheur et de la sève. C'est elle qui, dans l'hiver du monde, préparera le fruit. -Camus