Un freluquet est celui que benêts croient être un homme de mérite.


un-freluquet-celui-benêts-croient-être-un-homme-de-mérite
jean de la bruyereunfreluquetceluibenêtscroientunhommedemériteun freluquetfreluquet estest celuicelui queque benêtsbenêts croientcroient êtreêtre unun hommehomme dede mériteun freluquet estfreluquet est celuiest celui quecelui que benêtsque benêts croientbenêts croient êtrecroient être unêtre un hommeun homme dehomme de mériteun freluquet est celuifreluquet est celui queest celui que benêtscelui que benêts croientque benêts croient êtrebenêts croient être uncroient être un hommeêtre un homme deun homme de mériteun freluquet est celui quefreluquet est celui que benêtsest celui que benêts croientcelui que benêts croient êtreque benêts croient être unbenêts croient être un hommecroient être un homme deêtre un homme de mérite

Un fat est celui que les sots croient un homme de mérite.Ceux qui croient avoir du mérite se font un honneur d’être malheureux, pour persuader aux autres et à eux-mêmes qu’ils sont dignes d’être en butte à la fortune.On ne connaît pas du tout l'homme qu'on ne connaît pas très bien; mais peu d'hommes méritent qu'on les étudie. De là vient que l'homme d'un vrai mérite doit avoir en général peu d'empressement d'être connu. Il sait que peu de gens peuvent l'apprécier; que, dans ce petit nombre, chacun a ses liaisons, ses intérêts, son amour-propre, qui l'empêchent d'accorder au mérite l'attention qu'il faut pour le mettre à sa place. Quant aux éloges communs et usés qu'on lui accorde, quand on soupçonne son existence, le mérite ne saurait en être flatté.Respecter dans chaque homme l'homme, sinon celui qu'il est, au moins celui qu'il pourrait être, qu'il devrait être.La femme est tout pour celui qui mérite le nom d'homme.Il faut mesurer le mérite d'une louange au mérite de celui qui la donne.