Quand on est raciste, on se trompe de colère, on utilise les forces irascibles contre celui qui est différent de soi.


quand-on-raciste-on-se-trompe-de-colère-on-utilise-forces-irascibles-contre-celui-différent-de-soi
abbé pierreonracistesetrompedecolèreutiliseforcesirasciblescontreceluidifférentsoion estest racisteon sese trompetrompe dede colèreon utiliseutilise lesles forcesforces irasciblesirascibles contrecontre celuicelui quiest différentdifférent dede soiquand on eston est racisteon se trompese trompe detrompe de colèreon utilise lesutilise les forcesles forces irasciblesforces irascibles contreirascibles contre celuicontre celui quicelui qui estqui est différentest différent dedifférent de soiquand on est racisteon se trompe dese trompe de colèreon utilise les forcesutilise les forces irasciblesles forces irascibles contreforces irascibles contre celuiirascibles contre celui quicontre celui qui estcelui qui est différentqui est différent deest différent de soion se trompe de colèreon utilise les forces irasciblesutilise les forces irascibles contreles forces irascibles contre celuiforces irascibles contre celui quiirascibles contre celui qui estcontre celui qui est différentcelui qui est différent dequi est différent de soi

Un raciste est un homme qui se trompe de colère.Je déteste quand je suis en colère contre quelqu'un à cause de quelque chose qu'ils ont fait, et puis ils m'en colère contre moi pour être en colère contre leur erreur.Le meilleur genre de gars est celui qui peut la faire sourire, même quand elle est en colère contre lui.. Celui qui frappa le peuple en colère avec une course continuelle, celui qui subjuguait les nations dans la colère, est persécutée, sans ménagementLe seul homme que nous avons tout le respect, est celui qui utilise toute la dotation qu'il a, et l' utilise jusqu'à ce qu'il saigne.