On quitte son pays pour les mêmes raisons qu'on quitte la maison de son père.


on-quitte-pays-mê-raisons-qu'on-quitte-maison-de-père
félix leclerconquittepaysmêmesraisonsqu'onmaisondepèreon quittequitte sonson payspays pourles mêmesmêmes raisonsraisons qu'onqu'on quittequitte lala maisonmaison dede sonson pèreon quitte sonquitte son paysson pays pourpays pour lespour les mêmesles mêmes raisonsmêmes raisons qu'onraisons qu'on quittequ'on quitte laquitte la maisonla maison demaison de sonde son pèreon quitte son paysquitte son pays pourson pays pour lespays pour les mêmespour les mêmes raisonsles mêmes raisons qu'onmêmes raisons qu'on quitteraisons qu'on quitte laqu'on quitte la maisonquitte la maison dela maison de sonmaison de son pèreon quitte son pays pourquitte son pays pour lesson pays pour les mêmespays pour les mêmes raisonspour les mêmes raisons qu'onles mêmes raisons qu'on quittemêmes raisons qu'on quitte laraisons qu'on quitte la maisonqu'on quitte la maison dequitte la maison de sonla maison de son père

On quitte d'abord la maison de ses parents, et ensuite, parfois, on quitte la maison de son premier mariage, et c'est toujours la même peine qu'on ressent, celle de se sentir, une fois pour toutes, orphelin.L'amour est un quitte-raison, un quitte-sommeil, un quitte-fortune, un quitte-cheveux.C'est bien là le pire des ruptures : non seulement on se quitte mais on se quitte pour des raisons différentes.Mon père m'a dit « quitte le village », on m'a dit de renoncer à Paro, Paro de renoncer à la boisson et voila que vous me dites de quitter cette maison, un jour on me dira « quitte ce monde ! »Et il arriva que, dès que les jours de son ministère ont été accomplies, il a quitté sa maison.Qui n'a pas quitté son pays est plein de préjugés.