La médisance et la calomnie nuisent même à ceux qui les écoutent.


la-médisance-calomnie-nuisent-à-écoutent
axel oxenstiernmédisancecalomnienuisentécoutentla médisancemédisance etla calomniecalomnie nuisentnuisent mêmemême àles écoutentla médisance etmédisance et laet la calomniela calomnie nuisentcalomnie nuisent mêmenuisent même àmême à ceuxqui les écoutentla médisance et lamédisance et la calomnieet la calomnie nuisentla calomnie nuisent mêmecalomnie nuisent même ànuisent même à ceuxmême à ceux quiceux qui les écoutentla médisance et la calomniemédisance et la calomnie nuisentet la calomnie nuisent mêmela calomnie nuisent même àcalomnie nuisent même à ceuxnuisent même à ceux quimême à ceux qui lesà ceux qui les écoutent

Les écrivains, c'est moins étonnant qu'il n'y paraît, se divisent comme le reste de l'humanité entre ceux qui écoutent et ceux qui n'écoutent pas.La médisance et la calomnie sont les passe-temps de l'oisiveté.Les inférieurs, en quoi que ce soit, se vengent par la calomnie et la médisance.Les traits de la médisance et de la calomnie sont acérés par les deux bouts ; ils blessent souvent la main qui les enfonce.La médisance et la calomnie sont filles de la jalousie.L'envieux n'épargne contre sa victime ni la médisance ni la calomnie.