La mère est un peu vieille mais quelle vitalité !


la-mère-un-vieille-vitalité 
entretien avec un vampiremèreunvieillevitalité la mèremère estest unun peupeu vieillevieille maisquelle vitalité la mère estmère est unest un peuun peu vieillepeu vieille maisvieille mais quellemais quelle vitalité la mère est unmère est un peuest un peu vieilleun peu vieille maispeu vieille mais quellevieille mais quelle vitalité la mère est un peumère est un peu vieilleest un peu vieille maisun peu vieille mais quellepeu vieille mais quelle vitalité 

Il n'a manqué à TÉRENCE que d'être moins froid : quelle pureté, quelle exactitude, quelle politesse, quelle élégance, quels caractères ! Il n'a manqué à MOLIÈRE que d'éviter le jargon et le barbarisme, et d'écrire purement : quel feu, quelle naïveté, quelle source de la bonne plaisanterie, quelle imitation des mœurs, quelles images, et quel fléau du ridicule ! Mais quel homme on aurait pu faire de ces deux comiques !.On peut supporter n'importe quelle vérité, si destructrice soit-elle, à condition qu'elle tienne lieu de tout, qu'elle compte autant de vitalité que l'espoir auquel elle s'est substituée.Ô jeunesse ! Quelle force, quelle foi, quelle imagination en elle ! Pour moi ce n'était pas une vieille guimbarde trimbalant par le monde un tas de charbon pour toute cargaison — pour moi ce bateau était l'effort, l'épreuve, la pierre de touche de la vie. J'y pense avec plaisir, avec affection, avec regret — comme on pense à un cher disparu. Je ne l’oublierai jamais. .. Passez-moi la bouteille.Mais de dont je me souviens très clairement, c'est d'avoir vu la vie heurter peu à peu ma mère tandis que je la contemplais, comment ses rêves et ses échecs l'atteignaient par vagues.La jeunesse doit non seulement assimiler tout ce qu'a créé la vieille culture, mais élever la culture à une hauteur nouvelle, inaccessible aux gens de la vieille société.Écoute ton père qui t'a engendré, et ne méprise pas ta mère, quand elle est vieille.