L'amour est fou. Si tu as l'amour fou, si tu aimes insensément, si tu aimes absolument, la mort s'éloigne. Si tu m'aimes moi, si tu aimes tout, la peur se résorbe. L'amour te porte, tu t'abandonnes et la peur t'abandonne. L'univers est entier, tout ressuscite, le vide se fait plein.


l'amour-fou-si-as-l'amour-fou-aimes-insensément-aimes-absolument-mort-s'éloigne-si-m'aimes-moi-aimes-peur-se-résorbe-l'amour-te
eugène ionescol'amourfouasl'amourfouaimesinsensémentabsolumentmorts'éloignem'aimesmoipeurserésorbeteportet'abandonnest'abandonnel'universentierressuscitevidepleinl'amour estest foutu asas l'amourl'amour foutu aimesaimes insensémenttu aimesaimes absolumentla mortmort s'éloignetu m'aimesm'aimes moitu aimesaimes toutla peurpeur sese résorbel'amour tete portetu t'abandonnest'abandonnes etla peurpeur t'abandonnel'univers estest entiertout ressuscitele videvide sese faitfait pleinl'amour est fousi tu astu as l'amouras l'amour fousi tu aimestu aimes insensémentsi tu aimestu aimes absolumentla mort s'éloignesi tu m'aimestu m'aimes moisi tu aimestu aimes toutla peur sepeur se résorbel'amour te portetu t'abandonnes ett'abandonnes et laet la peurla peur t'abandonnel'univers est entierle vide sevide se faitse fait plein

Aimes comme tu aimes, d'un amour fort et solide, aimes-le, car cet amour ne sera jamais éternel, un jour, il s'en ira, il te manquera, et lui t'oubliera...Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m'aimes alors moi j'ai peur.Si tu aimes une fleur, ne l'arrache pas, parce que si tu l'arraches, elle meurt et elle cesse d'être ce que tu aimes. Si tu aimes une fleur, laisse-la aller. L'amour ce n'est pas de la possession. L'amour c'est de l'appréciation.Si tu aimes une fleur, ne l’arrache pas, parce que si tu l’arraches, elle meurt et elle cesse d’être ce que tu aimes. Si tu aimes une fleur, laisse-la aller. L’amour ce n’est pas de la possession. L’amour c’est de l’appréciationJe ne veux pas que tu aimes «ça en moi», je veux que tu aimes «moi tout entier».Si tu attends d’un autre qu’il te donne du plaisir ou de la joie, l’aimes-tu ? Non. Tu n’aimes que toi-même. Tu lui demandes de se mettre au service de ton amour pour toi-même.