J'ai essayé, selon la mesure de mes forces, d'introduire dans ce qu'on appelle la politique la question morale et la question humaine.


j'ai-essayé-selon-mesure-de-forces-d'introduire-qu'on-appelle-politique-question-morale-question-humaine
victor hugoj'aiessayéselonmesuredeforcesd'introduirequ'onappellepolitiquequestionmoralehumainej'ai essayéselon lala mesuremesure dede mesmes forcesd'introduire dansce qu'onqu'on appelleappelle lala politiquepolitique lala questionquestion moralemorale etla questionquestion humaineselon la mesurela mesure demesure de mesde mes forcesd'introduire dans cedans ce qu'once qu'on appellequ'on appelle laappelle la politiquela politique lapolitique la questionla question moralequestion morale etmorale et laet la questionla question humaineselon la mesure dela mesure de mesmesure de mes forcesd'introduire dans ce qu'ondans ce qu'on appellece qu'on appelle laqu'on appelle la politiqueappelle la politique lala politique la questionpolitique la question moralela question morale etquestion morale et lamorale et la questionet la question humaineselon la mesure de mesla mesure de mes forcesd'introduire dans ce qu'on appelledans ce qu'on appelle lace qu'on appelle la politiquequ'on appelle la politique laappelle la politique la questionla politique la question moralepolitique la question morale etla question morale et laquestion morale et la questionmorale et la question humaine

La question du sort de l'espèce humaine me semble se poser ainsi : le progrès de la civilisation saura-t-il, et dans quelle mesure, dominer les perturbations apportées à la vie en commun par les pulsions humaines d'agression et d'autodestruction ? Les hommes d'aujourd'hui ont poussé si loin la maîtrise des forces de la nature qu'avec leur aide il leur est devenu facile s'exterminer mutuellement jusqu'au dernier.L' honnêteté est une question de bien et de mal, pas une question de politiquePour nous la démocratie est une question de dignité humaine. Et la dignité humaine est la liberté politique.Quand quelqu'un a le pouvoir de détruire la race humaine tout entière en quelques heures, il devient une question morale. L'Eglise doit parler.La vraie question à se poser en philosophie politique, selon Popper, n'est pas Qui doit gouverner ? mais Comment réfuter les gouvernants ?La première question à ce moment - là dans la poésie était tout simplement la question de l' honnêteté, de sincérité.