Ce n’est pas en brimant les riches que l’on rend les pauvres plus heureux.


ce-n-brimant-riches-lon-rend-pauvres-plus-heureux
bernard werbern’estbrimantrichesl’onrendpauvresplusheureuxce n’estn’est pasen brimantbrimant lesles richesriches queque l’onl’on rendrend lesles pauvrespauvres plusplus heureuxce n’est pasn’est pas enpas en brimanten brimant lesbrimant les richesles riches queriches que l’onque l’on rendl’on rend lesrend les pauvresles pauvres pluspauvres plus heureuxce n’est pas enn’est pas en brimantpas en brimant lesen brimant les richesbrimant les riches queles riches que l’onriches que l’on rendque l’on rend lesl’on rend les pauvresrend les pauvres plusles pauvres plus heureuxce n’est pas en brimantn’est pas en brimant lespas en brimant les richesen brimant les riches quebrimant les riches que l’onles riches que l’on rendriches que l’on rend lesque l’on rend les pauvresl’on rend les pauvres plusrend les pauvres plus heureux

Ce n'est pas en brimant les riches que l'on rend les pauvres plus heureux.Il parait que la crise ça rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Moi je vois pas en quoi c'est une crise, ça a toujours été comme ça.Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça.Ne dirait-on pas que la richesse rend heureux? Ce sont les pauvres gens qui font courir ce bruit; les gens riches seuls savent qu'il est faux.Les riches des pays pauvres sont plus riches que le riches des pays riches. Non pas qu'ils soient plus riches, mais parce qu'ils sont entourés de pauvres mille fois plus pauvres que les pauvres des pays riches.La crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.