Un patron est respecté quand il n'oublie jamais qu'il doit sa réussite autant à ses proches collaborateurs qu'à ses ouvriers.


un-patron-respecté-n'oublie-jamais-qu'-réussite-autant-à-proches-collaborateurs-qu'à-ouvriers
sadek belhamissiunpatronrespectén'oubliejamaisqu'ilréussiteautantprochescollaborateursqu'àouvriersun patronpatron estest respectérespecté quandil n'oublien'oublie jamaisjamais qu'ilqu'il doitsa réussiteréussite autantautant àses prochesproches collaborateurscollaborateurs qu'àqu'à sesses ouvriersun patron estpatron est respectéest respecté quandrespecté quand ilquand il n'oublieil n'oublie jamaisn'oublie jamais qu'iljamais qu'il doitqu'il doit sadoit sa réussitesa réussite autantréussite autant àautant à sesà ses prochesses proches collaborateursproches collaborateurs qu'àcollaborateurs qu'à sesqu'à ses ouvriersun patron est respectépatron est respecté quandest respecté quand ilrespecté quand il n'oubliequand il n'oublie jamaisil n'oublie jamais qu'iln'oublie jamais qu'il doitjamais qu'il doit saqu'il doit sa réussitedoit sa réussite autantsa réussite autant àréussite autant à sesautant à ses prochesà ses proches collaborateursses proches collaborateurs qu'àproches collaborateurs qu'à sescollaborateurs qu'à ses ouvriersun patron est respecté quandpatron est respecté quand ilest respecté quand il n'oublierespecté quand il n'oublie jamaisquand il n'oublie jamais qu'ilil n'oublie jamais qu'il doitn'oublie jamais qu'il doit sajamais qu'il doit sa réussitequ'il doit sa réussite autantdoit sa réussite autant àsa réussite autant à sesréussite autant à ses prochesautant à ses proches collaborateursà ses proches collaborateurs qu'àses proches collaborateurs qu'à sesproches collaborateurs qu'à ses ouvriers

Je suis le premier homme politique de droite à dire qu'il faut une immigration choisie. Mais je dis aussi une chose avec la plus grande force: personne n'est obligé d'habiter en France. Et quand on aime la France, on la respecte.On respecte ses règles, c'est-à-dire qu'on n'est pas polygame, on ne pratique pas l'excision sur ses filles, on n'égorge pas le mouton dans son appartement et respecte les règles républicaines.Quand un patron vous dit que sa compagnie est comme une grande famille, attendez-vous à travailler pour ses enfants et ses neveux.Rien ne remplace l'attachement, la délicatesse et le dévouement d'une femme ; on est oublié de ses frères et de ses amis ; on est méconnu de ses compagnons : on ne l'est jamais de sa mère, de sa sœur ou de sa femme.L'on croit s'assembler au spectacle, et c'est là que chacun s'isole; c'est là qu'on va oublier ses amis, ses voisins, ses proches, pour s'intéresser à des faibles.L'oncroit s'assembler au spectacle, et c'est làque chacun s'isole ; c'est làqu'on va oublier ses amis, ses voisins, ses proches, pour s'intéresser à des faibles.Les communautés de bâtisseurs, les ateliers collectifs de peinture à la Renaissance ont dû connaître la même exaltation qu’éprouvent ceux qui travaillent à un grand spectacle. Encore faut-il ajouter que les monuments demeurent, tandis que le spectacle passe et qu’il est dès lors d’autant plus aimé de ses ouvriers qu’il doit mourir un jour.