Le chemin ne finit pas. Plus on avance, plus la route s’ouvre à nos yeux.


le-chemin-ne-finit-plus-on-avance-plus-route-souvre-à-nos-yeux
henri millercheminnefinitplusonavanceplusroutes’ouvrenosyeuxle cheminchemin nene finitfinit pasplus onon avanceplus lala routeroute s’ouvres’ouvre àà nosnos yeuxle chemin nechemin ne finitne finit pasplus on avanceplus la routela route s’ouvreroute s’ouvre às’ouvre à nosà nos yeuxle chemin ne finitchemin ne finit pasplus la route s’ouvrela route s’ouvre àroute s’ouvre à noss’ouvre à nos yeuxle chemin ne finit pasplus la route s’ouvre àla route s’ouvre à nosroute s’ouvre à nos yeux

Tout est devant nous. Le chemin ne finit pas; plus on avance, plus la route s'ouvre à nos yeux.J'ouvre les yeux et je te voisJ'ouvre les yeux et je te croisJ'ouvre les yeux et c'est pour toiQue je veux vivre, mon amour.Ne nous lassons pas de jeter sur notre route des semences de bienveillance et de sympathie. Sans doute il en périra beaucoup, mais, s'il en est une seule qui lève, elle embaumera notre route et réjouira nos yeux.La route n’est pas si longue, mais elle ne finit jamais. Eviter un obstacle, c’est aller au-devant d’un autre. Il n’y a rien de solide sous nos pas.Il n'y a pas d'issue au chemin, puisqu'il n'y a pas de chemin. Il n'y a pas de consolation puisque tout nous blesse et que rien ne nous fait mourir. Il n'y a que les choses devant nos yeux et la lumière sur ces choses.La carte de notre vie est pliée de telle sorte que nous ne voyons pas une seule grande route qui la traverse, mais au fur et à mesure qu'elle s'ouvre, toujours une petite route neuve.