Le bonheur des amants est d'être mutuel.


le-bonheur-amants-d'être-mutuel
philippe quinaultbonheuramantsd'êtremutuelle bonheurbonheur desdes amantsamants estest d'êtred'être mutuelle bonheur desbonheur des amantsdes amants estamants est d'êtreest d'être mutuelle bonheur des amantsbonheur des amants estdes amants est d'êtreamants est d'être mutuelle bonheur des amants estbonheur des amants est d'êtredes amants est d'être mutuel

Le vrai bonheur des amants est construit sur des interdits.Posséder ce qu'on aime, être heureux dans ses bras, c'est le seul désir, l'unique pensée des amants ; ils s'imaginent que l'amour tient lieu de tout, et que sans lui point de plaisir, point de bonheur.Le sens de la vie, c'est d'avoir un gagne-pain, et son but, d'être conseiller à la cour ; les délices de l'amour, c'est de trouver une jeune fille munie d'une jolie dot ; le bonheur de l'amitié, c'est le secours mutuel dans les embarras d'argent ; la sagesse, l'opinion de la majorité.Il me semble, que, des amants les plus tendres et les plus ardents, le mariage, même le plus heureux, ne peut faire que des fonctionnaires de la volupté et des ronds-de-cuir du bonheur.On ne peut être l'ami de tous les hommes, l'amitié est un amour particulier et mutuel.Et considérez, je vous prie, ce que c'est d'aimer : le couple d'amants le mieux d'accord et le plus passionné qu'il y eût au monde employait l'occasion à verser des pleurs et à pousser des soupirs. Amants heureux, il n'y a que vous qui connaissiez le plaisir !.