l'histoire de la résistance des hommes à l'émancipation des femmes est encore plus instructive que l'histoire de l'émancipation des femmes Virginia Woolf


l'histoire-de-résistance-hommes-à-l'émancipation-femmes-plus-instructive-l'histoire-de-l'émancipation-femmes-virginia-woolf
benoîte groultl'histoirederésistancehommesl'émancipationfemmesplusinstructivevirginiawoolfl'histoire dede lala résistancerésistance desdes hommeshommes àà l'émancipationl'émancipation desdes femmesfemmes estencore plusplus instructiveinstructive queque l'histoirel'histoire dede l'émancipationl'émancipation desdes femmesfemmes virginiavirginia woolfl'histoire de lade la résistancela résistance desrésistance des hommesdes hommes àhommes à l'émancipationà l'émancipation desl'émancipation des femmesdes femmes estfemmes est encoreest encore plusencore plus instructiveplus instructive queinstructive que l'histoireque l'histoire del'histoire de l'émancipationde l'émancipation desl'émancipation des femmesdes femmes virginiafemmes virginia woolf

Trop souvent, l'histoire des faiblesses des femmes est aussi l'histoire des lâchetés des hommes.Trop souvent l'histoire des faiblesses des femmes est aussi l'histoire des lâchetés des hommes.La bicyclette a fait plus pour l'émancipation des femmes que toute autre chose dans le monde.L'histoire s'est toujours écrite dans le sang des hommes et des femmes prêts à le verser.La liberté est l'émancipation de l'arbitraire des autres hommes.S'il n'y avait pas de guerres ou de révolutions, il n'y aurait pas d'histoire ; il n'y aurait pas matière à histoire ; l'histoire serait sans objet. Tout au plus existerait-il des annales. La parémiologie l'enseigne : les peuples heureux n'ont pas d'histoire. L'histoire est la science du malheur des hommes.