L?évolution n?est pas une simple éclosion sans peine et sans lutte, comme celle de la vie organique, mais le travail dur et forcé sur soi-même.


lévolution-n-une-simple-éclosion-peine-lutte-celle-de-vie-organique-travail-dur-forcé-soi
friedrich hegellévolutionnestunesimpleéclosionpeineluttecelledevieorganiquetravaildurforcésoimêmepas uneune simplesimple éclosionéclosion sanssans peinepeine etsans luttecomme cellecelle dede lala viele travailtravail durdur etet forcéforcé surpas une simpleune simple éclosionsimple éclosion sanséclosion sans peinesans peine etpeine et sanset sans luttecomme celle decelle de lade la viela vie organiquemais le travaille travail durtravail dur etdur et forcéet forcé surpas une simple éclosionune simple éclosion sanssimple éclosion sans peineéclosion sans peine etsans peine et sanspeine et sans luttecomme celle de lacelle de la viede la vie organiquemais le travail durle travail dur ettravail dur et forcédur et forcé surpas une simple éclosion sansune simple éclosion sans peinesimple éclosion sans peine etéclosion sans peine et sanssans peine et sans luttecomme celle de la viecelle de la vie organiquemais le travail dur etle travail dur et forcétravail dur et forcé sur

L'évolution n'est pas une simple éclosion sans peine et sans lutte, comme celle de la vie organique, mais le travail dur et forcé sur soi-même.Le succès est un véhicule qui se déplace sur une roue nommée dur travail, mais le voyage est impossible sans le carburant appelé confiance en soi.Et puis tu regardes la vieille peau : sans dents, sans yeux, sans cervelle, sans âme, sans cul, sans bouche, sans couleur, sans nerfs, sans rien, rien qu'un bâton, et tu te demandes ce que son thé, ses biscuits, son église et son petit pavillon ont fait pour ELLE. Et les vieux se mettent parfois dans une colère noire contre les jeunes : Bon sang, j'ai travaillé dur toute ma vie ! (Ils prennent le travail pour une vertu, mais ça prouve seulement qu'un type est taré).Sans travail et sans application, ce qu'il y a de meilleur dans cette vie devient inutile; il n'est pas même possible de bien connaître un jeu sans en faire l'objet d'une étude sérieuse.L’équité ne va pas non plus sans intelligence, ni sans prudence, ni sans courage, ni sans fidélité, ni sans générosité, ni sans tolérance… C’est où elle rejoint la justice, non plus comme vertu particulière, telle que nous l’avons ici considérée, mais comme vertu générale et complète, celle qui contient ou suppose toutes les autres.La vie mérite qu'on la vive. La vie n’est pas seulement une lutte, un renoncement, mais aussi de la jouissance, de l'oubli, du rêve, oui du rêve. Puis il faut avoir la force de revenir à la réalité, sans désespérer.