Il y a une différence entre aimer vraiment quelqu'un et aimer l'idée qu'on se fait de quelqu'un.


il-y-a-une-différence-entre-aimer-vraiment-quelqu'un-aimer-l'idée-qu'on-se-de-quelqu'un
gillian flynnunedifférenceentreaimervraimentquelqu'unl'idéequ'onsedequelqu'unune différencedifférence entreentre aimeraimer vraimentvraiment quelqu'unquelqu'un etet aimeraimer l'idéel'idée qu'onqu'on sese faitfait dede quelqu'uny a unea une différenceune différence entredifférence entre aimerentre aimer vraimentaimer vraiment quelqu'unvraiment quelqu'un etquelqu'un et aimeret aimer l'idéeaimer l'idée qu'onl'idée qu'on sequ'on se faitse fait defait de quelqu'unil y a uney a une différencea une différence entreune différence entre aimerdifférence entre aimer vraimententre aimer vraiment quelqu'unaimer vraiment quelqu'un etvraiment quelqu'un et aimerquelqu'un et aimer l'idéeet aimer l'idée qu'onaimer l'idée qu'on sel'idée qu'on se faitqu'on se fait dese fait de quelqu'unil y a une différencey a une différence entrea une différence entre aimerune différence entre aimer vraimentdifférence entre aimer vraiment quelqu'unentre aimer vraiment quelqu'un etaimer vraiment quelqu'un et aimervraiment quelqu'un et aimer l'idéequelqu'un et aimer l'idée qu'onet aimer l'idée qu'on seaimer l'idée qu'on se faitl'idée qu'on se fait dequ'on se fait de quelqu'un

On n'arrive à aimer quelqu'un qu'une fois qu'on l'a compris... mais on ne peut comprendre quelqu'un tant qu'on a pas choisi de l'aimer!Aimer quelqu'un par compassion, ce n'est pas l'aimer vraiment.Aimer, c'ests'aimer en l'autre , bien sûr, mais ce doit être d'abordaimer l'autre en soiaux deux sens du pronom réfléchi. Sinon l'on croit aimer quelqu'un, et l'on ne fait que s'aimer dans le regard reçu.Cesser d'aimer quelqu'un qui ne peut jamais vous aimer en retour, la vie est trop précieuse pour aimer quelqu'un qui ne vous aime pas.Trop aimer quelqu'un empêche d'aimer avec désintéressement. aimer quelque chose empêche d'aimer toutes choses. aimer rétrécit le coeur.Aimer quelqu'un qui ne t'aime pas est une des plus vieilles histoires du monde, et des plus tristes. Aimer quelqu'un qui croit t'aimer est parfois pire. Il n'y a aucune garantie, mais si tu n'aimes pas, alors tu es un lâche.