Certains hommes se croient d?une nature trop active pour s?astreindre à un travail quelconque.


certains-hommes-se-croient-dune-nature-active-sastreindre-à-un-travail-quelconque
alfred capuscertainshommessecroientdunenatureactivesastreindreuntravailquelconquecertains hommeshommes sese croientnature troptrop activeactive pourà unun travailtravail quelconquecertains hommes sehommes se croientnature trop activetrop active pourà un travailun travail quelconquecertains hommes se croientnature trop active pourà un travail quelconque

Certains hommes se croient d'une nature trop active pour s'astreindre à un travail quelconque.Une femme active, c'est une femme qui quitte son travail pour se marier.Les hommes travaillent généralement trop pour pouvoir encore rester eux-mêmes. Le travail : une malédiction que l'homme a transformée en volupté. Œuvrer de toutes ses forces pour le seul amour du travail, tirer de la joie d'un effort qui ne mène qu'à des accomplissements sans valeur, estimer qu'on ne peut se réaliser autrement que par le labeur incessant — voilà une chose révoltante et incompréhensible.Par amour pour les hommes, on embrasse quelquefois un être quelconque (parce qu’on ne peut les embrasser tous) : mais c’est précisément ce qu’il ne faut pas révéler à cet être quelconque….Certains qui font ce métier, le nôtre, croient en Dieu ; d'autres ont foi dans les hommes.La flamme est une chose trop active pour ne pas s'épuiser vite, et quand elle nous quitte il faut mourir ou la chercher ailleurs.